L’allocation journalière du proche aidant (Ajpa)

L’Ajpa (allocation journalière du proche aidant) est une nouvelle prestation qui peut être versée aux personnes qui arrêtent de travailler ponctuellement ou réduisent leur activité pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie d'une particulière gravité.

 La personne aidante ?

Au-delà des  conditions générales  (lien) habituelles pour bénéficier des prestations familiales, la personne aidante doit :

  • Avoir un lien étroit avec la personne aidée : conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant ou toute autre, personne âgée ou handicapée avec laquelle elle réside ou qu’elle aide régulièrement et fréquemment.
  • Résider en France de façon stable et régulière.
  • Être salarié(e) du secteur public ou privé et avoir demandé un congé proche aidant à votre employeur, non salarié(e), stagiaire de la formation professionnelle rémunérée, au chômage indemnisé, vrp ou salarié du particulier employeur. L’Ajpa peut aussi être ouverte sous certaines conditions, aux bénéficiaires d'indemnités chômage.
  • Réduire ou cesser son activité pour aider ce proche en situation de handicap ou de dépendance.

 Ne doit pas :

  • Être rémunéré(e) par ce proche.
  • Percevoir des prestations, allocations, indemnités non cumulables 
  • Avoir perçu la totalité des 66 jours au cours de sa carrière professionnelle.

 

 La personne aidée ?

Elle doit :

  • Avoir un lien étroit avec l’aidant.
  • Résider en France de façon stable et régulière.
  • Avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% reconnu par la maison dépar-tementale des personnes handicapées ou un degré de dépendance déterminé par le conseil départemental (évalué dans le GIR I à III).

 La durée de versement ?

L’Ajpa est versée dans la limite de 66 jours, fractionnables par demi-journée selon la situation professionnelle, durant l’ensemble de la carrière professionnelle pour une ou plusieurs personnes aidées.

Si vous vivez en couple, vous pouvez en bénéficier tous les deux et les cumuler. Dans ce cas, vous devez remplir chacun une demande.

Chaque bénéficiaire a droit à un maximum de 22 jours par mois.

 

Son montant ?  (au 30 septembre 2020)

 52,08 euros par journée pour une personne seule.

43,83 euros par journée et par personne en couple.

 Concrètement

Vous êtes allocataire, vous pouvez faire une demande d’Ajpa sur le Caf.fr  dans  Mon Compte  > Rubrique Demander une prestation.

Vous n’êtes pas allocataire, vous pouvez faire une demande d'Ajpa sur le Caf.fr  dans la rubrique  Faire une demande de prestation  > La maladie et le handicap. Chaque mois, vous recevrez une attestation à compléter et à retourner à votre Caf afin de percevoir votre allocation.

 

 

( *) indemnisation perçue au titre des congés maternité, paternité, adoption, une indemnisation d’interruption d’activité ou l’allocation de remplacement pour maternité ou paternité, la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PrepParE de la Paje), l’allocation aux adultes handicapés (Aah), le complément et la majoration de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapée (Aeeh) versée pour l’enfant aidé, l’allocation journalière de présence parentale (Ajpp), l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie (Ajap).