Produits d’entretien naturels

Morlaix Communauté qui gère la collecte et le traitement des déchets pour les 27 communes autour de Morlaix, dont la commune de Plourin-Lès-Morlaix, est lauréate du label Territoire Zéro déchet Zéro gaspillage dans les cadre de la Loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Dans son programme d'actions, elle met la priorité sur la prévention de la nocivité des déchets avec notamment des ateliers et formations pour apprendre à faire soi-même des produits naturels.

Les objectifs sont de :

- réduire les déchets toxiques, contenants et contenus, qui sont difficiles à collecter, à stocker et à traiter et qui entraînent de fait, des coûts importants,

- préserver la qualité de l'air intérieure des bâtiments publics qui accueillent notamment pour des enfants et des personnes âgées (On sait que l'air intérieur est aussi sinon plus polluée que l'aire extérieur. Et l'une des cause de de cette pollution vient de ces produits supposés assainir notre intérieur),

- améliorer les conditions de travail des agents d'entretien ( la quasi-totalité des produits ménagers renferment des composés qu'il ne fait pas bon de toucher, ingérer et encore moins respirer),

- faire des économies en matière de fourniture (les produits faits maison reviennent de 2 à 20 fois moins chers que les produits conventionnels).

Plus globalement, il faut savoir se poser les bonnes questions en matière de santé publique : L'excès d'hygiène serait à l'origine des allergies et l'usage excessif d'antibactérien et autres biocides favorisent le développement de bactéries plus agressives encore. Il est donc important de changer nos comportements. La collectivité doit montrer l'exemple.

Tous les produits liquides se retrouvent à un moment donné dans l'eau et impactent le bon fonctionnement des installations de potabilisation et d’assainissement.

La commune a souhaité associer trois structures : les services de la maire notamment les écoles, le CCAS qui gère l'EPHAD et la crèche associative La Baleine Bleue. Cela permet d'échanger sur les pratiques et d'envisager la mutualisation des achats de produits naturels à l'avenir.